Documents

Program for the Training session in Sweden. Link

Lesson plan for the activities in Sweden. Link

Worksheets in English. 1  2  3

The french (LPA, Nantes) experience in Sweden


Lundi 25 avril

Le matin,  nous sommes allés à l’école (les portugais, les vosgiens et les nantais) pour faire une présentation de chacun de nous. Nous avons visité l'école de Skara.

L’après-midi, nous sommes allés chercher les chevaux au pré, avec obligatoirement des gants. Ensuite, nous avons préparé les chevaux qui ont  chacun leur matériel (brosses, selles, filets..) Les chevaux étaient préparés dans leurs boxes ou attachés avec une longe de chaque côté de la tête en milieu d’écurie.

La séance d’équitation était en deux parties : le 1er groupe montait, ensuite le deuxième groupe. Les détentes se faisaient en autonomie avec beaucoup de cercles  (au trot et au galop). La séance a duré 25 minutes pour chaque groupe.

Pour finir, nous les avons desellés et rangé le materiel qui a été nécessaire. La selle, le tapis et l’amortisseur sont rangés ensemble de manière à ce que tout se pose simplement sur le dos du cheval. Et enfin, nous les avons remis au paddock ou au box pour certains.


Mardi 26 avril

Le matin, la moitié d'entre nous ont été aux écuries s’essayer à la pose de bandes de travail et de repos sur un cheval en résine. Ensuite nous avons été dans les écuries afin d’effectuer un toiletage à chaque chevaux : pansage et piontage en 20 minutes pour les suédois mais pour nous les français en une heure.

L’après-midi, nous étions en duo ou en trio avec les élèves suédois de première année le jour de leur examen. Nous avons choisi nos chevaux et nous les avons préparés, certains chevaux avaient un filet et d’autres un caveçon.

Les chevaux avaient également une selle sur leur dos sans étriers, et ils avaient aussi des élastiques. Ensuite, les suédois ont longé les chevaux aux deux mains et aux trois allures avec des ordres vocaux précis  (shritta, trot, galop) Nous sommes ensuite montés à cheval sans les étriers aux trois allures si on le souhaitait. La tenue de la longe se tenait comme une rêne.

 

Mercredi 27 avril

Le matin, nous sommes allés aux écuries de l’hippodrome pour travailler les poneys en attelage seul. Nous les avons d’abord préparés  et leur avons mis leur harnais, ainsi que la calèche pour chacun d’entre eux.

Nous avons par la suite été dans le manège afin de tester la conduite sur différentes figures et aux deux allures  : au pas et au trot. Nous étions en binôme avec une élève suédoise par sécurité. Ensuite, nous les avons rentrés, et nous  nous en sommes occupés en faisant les soins.

L’après-midi, nous sommes retournés aux écuries de l’hippodrome,cette fois pour visiter l’école de maréchalerie. Axevalla  est la plus grande école de maréchalerie du pays. Il y a 75% de filles. On compte 4 écoles suédoises de maréchalerie.

Les apprentis s’entraînent sur des jambes de chevaux morts. Les fers sont faits sur place à partir d’une barre plate de fer. (30 cm de longueur et 2 cm de largeur).

Les apprentis ferrent  tous les types de chevaux tels que les trotteurs (fer en aluminum), les poneys, les chevaux de trait et plus encore..

 

Jeudi 28 avril

Le matin, nous avons visité une grande écurie de dressage puis nous avons été faire une photo de groupe sur un beau paysage donnant sur le plus grand lac de Suède : Vänern

L’après-midi, nous sommes allés aux écuries de l’hippodrome afin de s’exercer aux massages et au stretching , puis faire un pansage  sur des chevaux de courses.

Chaque cheval avait un classeur rédigé par l'ostéopathe répertoriant les zones de douleurs. Il fallait masser les zones avec de l’arnica en gel.


Vendredi 29 avril

Le matin les professeurs suédoises nous ont remis notre diplôme  ERASMUS +. Ensuite, nous avons participé à  une compétition en sulky entre élèves.

L’apres-midi, nous sommes allés visiter Goteborg  et ses boutiques de souvenirs.


En conclusion :

A vivre et à refaire...